Développement de projets


Le développement de projet est un travail continu opéré par les missions locales qui veillent à assurer des perspectives concrètes au public en accompagnement, par la voie de projets de formation, ou encore par le développement d’activités s’inscrivant dans le champ de l’économie sociale.

Le 18 septembre 2017 |  Partenariats  Développement de projets | MLSG | 0 message
Version imprimable de cet article Version imprimable
 

Développement de projets

Toutes les activités menées par la MLSG ont nécessité une réflexion en amont, et s’inscrivent dans un cadre partenarial.

Nos projets d’accompagnement sont le fruit d’un travail continu de développement qui s’inscrit pour l’essentiel dans le cadre d’un agrément issu de l’Ordonnance des Missions Locales.

Nos réflexions actuelles en matière d’accompagnement portent sur la fracture numérique croissante et la nécessité de concevoir celle-ci comme relevant d’un frein essentiel à la réinsertion, au même titre que l’analphabétisme, au regard d’une société où tout passe par l’informatique et internet.
Fin 2014, la MLSG a pu développer son nouvel Espace Public Numérique et des ateliers d’Alphabétisation numérique dans le cadre des appels à projets proposés par la Maison de l’Emploi-Actiris de Saint-Gilles. Mais il y a encore beaucoup à faire...

Nous travaillons également à une plus grande participation de nos bénéficiaires à nos ateliers d’accompagnement collectif et à l’amélioration du parcours intégré d’insertion interne à la Mission Locale, qui suppose une bonne complémentarité entre nos divers projets.

Enfin, nos inquiétudes sont croissantes concernant notre public de plus de 45 ans, ceux qui souffrent de problèmes psycho-médicaux, les personnes analphabètes et infra-qualifiées, ainsi que les femmes en charge de famille. Et les contrôles croissants des demandeurs d’emploi provoquent un grand nombre de pertes de droits, une grande angoisse pour nos publics, et génèrent de la précarisation qui aggravent les freins à la réinsertion. Le tout vient questionner l’essence même du travail d’accompagnement socioprofessionnel alors que le chômage reste important, et le marché de l’emploi de plus en plus exigeant.

Nos formations sont le fruit d’un travail continu de développement qui s’inscrit dans le cadre des appels à projet initiés par Bruxelles-Formation et le Fonds Social Européen. [1]. Les formations sont menées en partenariat avec les centres de formation, organismes d’insertion, employeurs, écoles de promotion sociale, etc.

Notre souhait est de développer des Ateliers d’Orientation Professionnelle, avec davantage de place pour des actions de remobilisation, pour notre public demandeur d’emploi de longue durée, de plus de 45 ans.

Nos autres projets de développement s’inscrivent dans le champs des appels à projets des pouvoirs publics ayant en charge les compétences d’emploi, de formation, de lutte contre la pauvreté, d’éducation permanente, de Cohésion Sociale, des Contrats de Quartiers Durables, d’économie sociale, etc.

  • En 2013, la MLSG avait développé le Collectif Choc, pour Chomeurs Occupés, qui, s’il s’est fait remarqué pour une action de mise en solde des chômeurs, a surtout contribué à la constitution du Réseau Bruxellois des Collectifs de chômeurs, depuis coordonné par le Collectif Solidarité Contre l’Exclusion asbl.
  • De 2012 à 2015 nous avons pu développer, dans le cadre du Contrat de Quartier Bosnie , le projet de Sélidaire, système solidaire d’échanges de savoirs et services, gratuit, entre demandeurs d’emploi, et de manière très concrète, par l’organisation d’un café-couture, lieu d’apprentissage, d’accompagnement socioprofessionnel, de cohésion sociale, de diversité, sur la Place Bethléem.
    Ce projet a depuis pris son envol et le Café Couture a rejoint la nouvelle asbl paracommunale de Cohésion Sociale, Ensemble pour 1060, issu de l’autonomisation des projets de Cohésion sociale jusqu’alors développés par la Mission Locale jusque début 2016 : la publication Village Mondial, le Parcours Diversité, ou encore le Carnaval des enfants. Le Sélidaire s’est lui interrompu, mais la Coordination de l’Action Sociale du CPAS travaille à la mise en place d’un projet de même type, dans le même quartier.
  • Nos réflexions actuelles portent sur les opportunités d’un développement d’une activité économique locale, ancrée dans les valeurs de l’économie sociale, afin d’offrir des solutions concrètes à notre public et de répondre aux défis locaux de la précarisation.

Contact : 02/542.63.28 - partenariat@mlsg.be



[1Nos formations conventionnées avec le FSE relèvent de la Mesure 3.2, tandis que la guidance des stagiaires en formation est co-subsidiée par Actiris

Newsletter

Si vous voulez être tenu au courant des activités de la plateforme :

Contactez-nous