A vos agendas !

Cette année, la MLSG souffle ses 30 bougies. L’occasion de faire le point sur ce qu’a été, est aujourd’hui et sera la Mission locale de demain. L’occasion de se souvenir, d’échanger et de débattre de l’avenir lors d’une rencontre organisée le jeudi 08 novembre 2018, de 14h à 18h, au Centre Culturel Jacques Franck.

Le 24 juin 2018 |  Nos actualités  News | MLSG | 0 message
Version imprimable de cet article Version imprimable
 

La MLSG célèbre ses 30 ans cette année !

Si vous recevez cette newsletter aujourd’hui, ce n’est pas par hasard. Le 9 juin 2018 est une date symbolique pour la Mission Locale de Saint-Gilles puisqu’elle marque officiellement les 30 ans d’existence de l’association.

30 ans, ça se fête !

A cette occasion, une rencontre conviviale entre bénéficiaires, professionnels du secteur et partenaires sera organisée le jeudi 08 novembre 2018, de 14h à 18h, au Centre culturel Jacques Franck pour célébrer ensemble cet anniversaire. L’occasion de faire le point, d’échanger et débattre sur ce qu’a été la MLSG depuis 30 ans, ce qu’elle est aujourd’hui et ce qu’elle sera demain. Une étude sur le sujet, en cours de rédaction pour le moment, sera présentée lors de l’événement. En seconde partie nous ferons place à un moment plus léger et festif. On ne vous en dit pas plus pour l’instant... Les invitations suivront ! Intéressé(e) de participer à l’étude et/ou à l’événement ? Envoyer un email à communication chez mlsg.be

En attendant, et histoire de vous faire patienter, nous vous invitons à replonger 30 ans en arrière lors de la création de la première Mission Locale à Bruxelles : celle de Saint-Gilles !

1988 : Naissance de la première Mission Locale à Bruxelles

La première Mission Locale voit le jour à Saint-Gilles le 09 juin 1988. Elle est le fruit d’une concertation entre les différents pouvoirs locaux et l’association FIJ (Formation Insertion Jeunes). A cette époque, l’objectif était de répondre aux besoins réels de la population en matière d’emploi en créant une nouvelle structure chargée de développer une stratégie d’accueil et d’information auprès du public, de faire émerger les demandes locales d’insertion des publics les plus fragilisés, de coordonner les actions prises en matière d’emploi-formation par les différents acteurs locaux et enfin d’impulser des dynamiques nouvelles par la mise en œuvre de nouveaux projets élaborés en partenariat avec divers acteurs économiques.

Des élus locaux portent l’initiative, de même que des responsables syndicaux qui soutiennent l’idée d’une éducation populaire pour les travailleurs sans emploi de quartiers difficiles. Les Missions Locales jouent alors un rôle d’interpellation des politiques, de thermomètre d’une réalité sociale peu connue. L’insertion socioprofessionnelle se met en œuvre bien au-delà du seul accompagnement vers l’emploi ou la formation.

Bruxelles compte aujourd’hui 9 Missions Locales

L’initiative a fait écho petit à petit dans 8 autres communes du centre urbain bruxellois : à Anderlecht et Forest en 1989, à Saint-Josse et Schaerbeek en 1990, à Etterbeek, Bruxelles-Ville et Ixelles en 1991 et à Molenbeek en 1994. Se crée également l’OOTB, Overleg Opleidings- en Tewerkstellingsprojekten Brussel, en 1991, coordonnant les divers projets d’insertion socioprofessionnelle pour les néerlandophones de la Région de Bruxelles-Capitale.

Désormais, les Missions Locales sont bien ancrées dans le paysage associatif bruxellois. Bien qu’elles se soient toutes développées de façon singulière en fonction des besoins locaux, elles ont toutes en commun un métier de base qui est et demeure l’insertion socioprofessionnelle des Bruxellois, notamment des plus fragilisés.

La MLSG en 2018


Newsletter

Si vous voulez être tenu au courant des activités de la plateforme :

Contactez-nous